2014-04-11

Le nouveau premier ministre, Philippe Couillard, s'est commis mardi en faveur de la transparence gouvernementale, une revendication centrale de la FPJQ.


Il entend diriger « le gouvernement le plus transparent que les Québécois auront eu, avec une divulgation proactive de renseignements de toutes sortes ». Il a mentionné la « progression des travaux d’infrastructures, les allocations de dépenses, les activités de formation des ministères ».


Les pays qui ont adopté cette approche ont vu « un effet très positif sur l’ambiance et la confiance, et le rétablissement du lien de confiance entre la population et nos institutions publiques », a-t-il soutenu, se proposant du coup de réviser la Loi sur l’accès à l’information.


[Détails]


2014-04-11

Plus du tiers des emplois actuels au Québec ne sont pas les emplois classiques salariés à temps complet. Les emplois atypiques, y compris chez les professionnels, sont sujets à une plus grande précarité et à des conditions de travail et à une rémunération souvent inférieures.


Martine D'Amours, sociologue et professeure au Département des relations industrielles de l’Université Laval, vient de publier sur cette question «La qualité d'emploi des travailleurs indépendants qualifiés». L'ouvrage dresse le portrait de trois groupes de travailleurs qualifiés indépendants: les journalistes pigistes, les traducteurs indépendants et les avocats de pratique privée qui travaillent seuls.


L’auteure aborde le cadre réglementaire et les caractéristiques des professionnels indépendants, de ceux qui leur donnent des contrats et de leurs produits.


2014-04-11

L'Écho de Frontenac, établi à Lac-Mégantic, est le seul média québécois parmi les cinq finalistes du Prix d'excellence en journalisme dans la catégorie «Média local ou régional».


Le Prix d'excellence en journalisme, attribué annuellement par la Fondation pour le journalisme canadien (FJC), récompense les médias d'information qui se démarquent par leur excellence en journalisme, l'exactitude, l'indépendance, le sens des responsabilités vis-à-vis le public, le courage et l'originalité.


[Détails]


2014-04-11

La Presse+ est finaliste du concours Numix qui souligne l'excellence des médias numériques au Québec.


L'édition iPad de La Presse est en nomination dans la catégorie Production interactive - Affaires publiques, magazine et documentaire. Les autres finalistes sont le Journal d'une insomnie collective produit par Akufen et l'Office national du film (ONF) et Toi, moi et la Charte, également produit par l'ONF et Urbania.


Ces prix récompensent des productions numériques variées telles que des sites ou des applications d'entreprise, des webtélés ou même des jeux vidéo.


[Détails]


2014-04-04

Mariève Paradis quitte la présidence de l'Association des journalistes indépendants du Québec (AJIQ). Elle évolue au sein de l'AJIQ depuis quatre ans et elle en était présidente depuis l'an dernier.


Le poste est maintenant vacant, personne ne s'étant proposé pour lui succéder lors de l'assemblée générale du 26 mars dernier. À cette occasion, les membres de l'association ont élu un nouveau conseil d'administration. Mariève Paradis le soutiendra sur les questions politiques, telle une éventuelle commission d'initiative sur la négociation collective. Elle quitte pour des raisons professionnelles et personnelles.


[Détails]


2014-04-04

Le magazine Jobboom, spécialisé dans le marché de l'emploi, cessera de paraître après son numéro du 15 avril après 14 ans d'activité.  


Quatre des 10 employés de l'équipe des Éditions Jobboom perdent leur emploi, dont Éric Grenier, chef de l'information chez Jobboom et Christine Lanthier, la rédactrice en chef adjointe. Depuis ses débuts en 2000, la publication distribuée gratuitement a remporté de nombreux prix pour la qualité de son travail journalistique. Son tirage s'élève à 85 000 exemplaires et elle paraissait cinq fois par année. La publication annuelle Carrières d'avenir Jobboom disparaît aussi.


Mediagrif a fait  l'acquisition de Jobboom il y a moins d'un an pour 45 millions de dollars. La nouvelle de la cessation des publications a été annoncée aux employés mardi dernier.


[Détails]


2014-03-28

Sept journalistes sur dix au Québec jugent que des contraintes d’ordre économique (publicitaires, commerciales ou corporatives) « ont déjà généré de la pression » sur leur travail. C'est que qu'affirme une étude sur l’indépendance journalistique, datée de février, qui vient d’être déposée au Conseil de presse du Québec et qui a été obtenue par Le Devoir.

Chez les médias de Gesca, à peine un journaliste sur dix (10 %) affirme que les propriétaires, les dirigeants du média non affecté à l’information ou le personnel des ventes publicitaires interviennent « régulièrement » ou « souvent » dans les décisions de la salle de rédaction. À Radio-Canada, la proportion baisse à 5 %.  

Dans les médias de Québecor, cette part d'ombre gonfle à 20 % et à près de 30% chez TC Média.

Le Rapport d’analyse de l’enquête quantitative sur l’indépendance journalistique a été rédigé par Marc-François Bernier, titulaire de la Chaire de recherche en éthique du journalisme de l’Université d’Ottawa.

[Détails]


2014-03-28

Montréal reprend en mains les vélos en libre service Bixi, mais crée un nouvel OSBL qui en assurera la gestion. La formule est pratique: l'organisme échappera à la loi sur l'accès à l'information et le public ne saura pas ce qui s'y passe, ouvrant la porte au prochain scandale qui tombera du ciel.

La création par les municipalités de telles créatures "indépendantes" pour gérer des activités municipales tout en échappant à la loi sur l'accès fait penser à la création de paradis fiscaux pour échapper à la loi sur l'impôt.

[Détails]


2014-03-28

Une enquête du Devoir auprès de 22 organismes publics du Québec, dont les ministères des Transports, de l’Environnement, et la Société des transports de Montréal (STM) révèle que pour la moitié des organismes, le respect de la loi sur l'accès à l'information est au mieux une simple option. Et personne ne leur tape sur les doigts quand ils la tournent en dérision.

S'étant fait demander de fournir le détail des demandes d’accès à des documents publics qui leur ont été adressées en 2013, cette moitié des organismes n'a fourni que «des documents sibyllins, massivement caviardés ou encore ne répondant pas complètement à la demande formulée».

Le ministère des Affaires municipales, un organisme souvent cité dans les affaires de fraude et de corruption, a fourni un document dans lequel l’ensemble des noms des municipalités touchées par les demandes d'accès, ou encore la nature de certaines demandes a été masqué, rendant la lecture de ces descriptions totalement incompréhensible.

Le ministère de l'Environnement n'a fait pas mieux. Un exemple de réponse obtenue: le 7 février 2013, le ministère s’est fait demander « deux directives et un avis de dépôt ». Le 23 octobre ? « P.O.T. #2 (résultats d’analyse et chromatogrammes) ». Rien de plus et rien à comprendre. Voilà comment ridiculiser la loi sur l'accès en faisant semblant de répondre, sans répondre, à une demande d'accès à l'information.

[Détails]


2014-03-28

Trois journaux régionaux de Gesca, Le Quotidien, Le Droit et Le Nouvelliste sont à compléter un plan de réduction des effectifs par l’entremise d’un programme de départs volontaires.

Au total, le trio régional vise la disparition d'une quinzaine de postes au maximum et huit au minimum d'ici le 1er mai dans les services de la rédaction et les bureaux.

[Détails]


2014-03-28

TC Media a fermé lundi son magazine Premium, lancé le 19 mars 2010, et qui remplaçait d'une certaine façon Commerce, qui venait alors d'être fermé.

Présenté comme «Mariant le meilleur du magazine et du livre,» Premium était une publication sophistiquée consacrée au management et destinée aux cadres intermédiaires et supérieurs des entreprises québécoises.

La fermeture entraîne la suppression d'un poste de journaliste à temps partiel. Les autres employés restent à l'emploi de TC Media dans d'autres publications.


2014-03-28

TVA Publications lance sur le marché un nouveau magazine, Femmes etc..., qui veut être «le magazine complice des femmes le plus complet».

Il reprend les ingrédients d'une recette qui semblera pour le moins familière aux habituées des kiosques: santé, recettes, mode, beauté, finances, courrier du cœur, vie de famille, bricolage, jeux, horoscope, animaux de compagnie, horticulture...

[Détails]


2014-03-28

Le diffuseur public CBC/Radio-Canada subira de nouvelles compressions. Le conseil d'administration se penche sur une proposition de réduction totalisant 96 millions, soit une soixantaine de millions pour l’entité anglophone seule (CBC) et 36 millions supplémentaires à diviser à parts égales entre CBC et l’entité francophone (Radio-Canada).

Si elles s’avèrent, ces mesures ne découlent pas de nouveaux prélèvements budgétaires imposés par Ottawa. Le fédéral a seulement réclamé à son diffuseur d’assumer la hausse des salaires prévue d’environ 1,4 % accordés aux employés. Il pourrait donc s’agir de mesures découlant soit de manques à gagner (d’origine publicitaire ou autre), soit des derniers effets des ponctions de 115 millions sur trois ans qu’a imposées le fédéral dans le budget de 2012.

[Détails]


2014-03-28

Le Conseil de presse du Québec est toujours à la recherche d'un nouveau président et prolonge la période de candidatures jusqu'au 2 avril 2014.

[Détails]


2014-03-28

Les nouveaux modes de consommation des médias bouleversent tant le journalisme que le marketing. Le Centre d'études sur les médias et HEC Montréal organisaient mardi dernier une conférence sur le thème «Modèles d’affaires de la presse quotidienne : une souricière numérique?». 

Selon le site Projet-J, médias et annonceurs se sont renvoyés la balle, chacun avouant avancer à tâtons, et tentant de trouver sa propre solution, son propre modèle d’affaires adapté à la fois à sa marque et au nouvel environnement numérique dans lequel tous les médias évoluent.

Les quotidiens n'ont pas le choix de prendre le virage numérique. C'est la façon de le négocier qui entraîne des risques et les résultats sont imprévisibles. Les annonceurs les encouragent à oser davantage, arguant leur manque d’audace et d’innovation.

[Détails]